dimanche, avril 27

made in China


Cette folie des JO commence à m'atteindre... ces centaines de milliers de visages jaunes aux yeux bridés représentent à eux seuls le sixième de la population mondiale...je n'ai jamais pu aimer ce pays, au delà du Tibet et des génocydes, la méthode Chinoise me semble archaïque. mais quand la Chine se met à organiser les jeux olympiques, l'opinion publique dérape...
oui la Chine fait des dépassements, les droits de l'homme sont une utopie là-bas, mais est-ce une raison de politiser les jeux olympiques et d'en faire un débat sur les agissements chinois au Tibet...Possible...
Revenir au message primaire des jeux olympiques c'est remonter dans le cœur de l'histoire antique quand cette période signifiait un trêve des hostilités entre les différents états participants, cela pourrait signifier chine Tibet, aussi bien que chine monde.
boycotter les jeux olympiques pour une question des droits de l'homme est un fait historique :

Le tout premier boycott des jeux eut lieu lors de la rénovation en 1896. La Turquie refusa d'y participer compte tenu des nombreux antagonismes existant entre elle et la Grèce.

En 1956, les Jeux sont boycottés par les Pays-Bas, l'Espagne et la Suisse qui manifestent ainsi leur désaccord avec la répression Soviétique de l'époque en Hongrie . Lors de ces mêmes Jeux, le Cambodge, l'Égypte, l'Irak et le Liban furent absents en raison de la Crise de Suez.

En 1968 , 1972 et 1976, de nombreux pays africains boycottent les Jeux afin de protester contre les régimes d'apartheid sud africain. L'exclusion de la Nouvelle-Zélande est également réclamée, car son équipe de rugby s'était rendue en Afrique du Sud pour y jouer des matches. À Montréal, 21 pays africains et le Guyana manquent à l'appel.

En 1980, les États Unis et 64 autres délégations boycottent les jeux de Moscou en raison de l'intervention soviétique en Afghanistan. La France et encore le Royaume-Uni ne sont pas solidarisés à ce mouvement et se rendent à Moscou avec quatorze autres nations occidentales. En réplique au boycott, en 1984, l'URSS et 14 de ses pays satellites boycottent les jeux de Los Angeles sous prétexte que la sécurité des délégations n'était pas garantie et à cause de l'installation de fusées Pershing américaines en Europe de l'ouest. La Roumanie se distingua du bloc de l'Est en se rendant à Los Angeles.

En 1988, Cuba, l'Éthiopie le Nicaragua boycottent les Jeux de Séoul pour protester contre la mise à l'écart de la Corée du Nord dans l'organisation des Jeux.

Les enjeux sont de Taille, la Chine est écrasante et son spectre hante aussi bien l'Europe que les Etats Unis, sa montée en puissance dérange...son nationalisme est inquiétant et l'épineuse question Tibétaine reste en suspens.

Mais la Chine voit grand quand même, comme avec Hitler, Hu Jintao exploite l'argument qui pourrait cependant se retourner contre lui.


1 commentaire:

Tunisia Mum a dit…

Les fameux droits de l'homme... Où sont ils respecté? Même dans les pays où on revendique qu'on les respecte... Nan... douce illusion... ;)