samedi, mai 2

étonne-moi !


Rien ne m’étonne, on poignarde de dos maintenant, rien ne m’étonne, des gens qui s’aiment divorcent pour un non de trop…les verres débordent maintenant, plus de fontaines, plus d’égouts, personne ne pardonne, et rien ne m’étonne maintenant.
Ils tuent des enfants, et vendent leurs organes, et reviennent chez eux, les mains sales de sang, regardent leurs petits sans broncher, sans trembler, rien ne m’étonne maintenant.
La terre souffre, s’asphyxie, l’ozone n’est plus une couche, l’ozone est une dentelle, et les ils continuent de déverser en mer le poison, nous, nous continuons à manger du poisson, ne me dites pas que cela vous choque, rien ne m’étonne dorénavant.
Ils violent les femmes, ils tuent les passants, ils arrachent les arbres, et se déclarent croyants, ils prient Allah, ils prient Yahvé, ils veulent tous aller au paradis, alors ils font de cette vie un enfer, et vous pensez que ça me surprend ?? Rien ne m’étonne comme avant.
Ils se disent démocrates, ils se disent républicains, et dans leurs prisons, le mot « droit » est un blasphème, la dignité est bafouée, des geôliers et des geôliers… qui rempliront, un jour, j’espère… les sept enfers…si quelqu’un croit que c’est choquant, c’est qu’il ne sait pas que rien n’étonne maintenant.
Ils se droguent, se défoncent, oublient de vivre, empoisonnent la vie des autres, ils tuent pour rêver, ils tuent pour mourir à feu doux, ils bousillent leurs nez, leurs cerveaux, leurs veines, leurs boyaux et croient qu’ils peuvent recréer la paradis sur terre même s’ils tombent toujours d’en haut, même s’ils souffrent, même s’ils pleurent…ils ont la vie devant eux, ils sont parfois jeunes, parfois vieux, il y a toujours quelqu’un qui tient à eux, mais ils préfèrent quand même se brûler, ils aimeraient se consumer…vous pensez que c’est irrationnel, je vous le dis, je suis blasée depuis longtemps.
Elles sont mères, elles sont femmes, elles élèvent leurs enfants, elle se battent chaque jour pour survivre aux coups, elles sont éminentes et respectées et tolèrent de rentrer dans des harems, et tolèrent de leurs maris, les coups et la stupidité…elles sont docteurs et même ministres mais n’ont pas le droit de décider leurs vies, leurs choix…on leur prend leurs enfants, on leur prend leur dignité, leurs noms, on leur prend l’amour et le bonheur, dans une société qui possède tout l’or du monde, des femmes ne peuvent même pas acheter, leur liberté…
Un autrichien séquestre sa fille et leurs enfants, pendant 23 ans…un hollandais mange son ami organe par organe et ce dernier est consentant, un égyptien brûle sa femme parce qu’elle a mal cuisiné…l’irakien tue l’irakien parce qu’ils n’ont pas la même secte mais juste la même religion…un petit américain extermine sa classe, parce qu’il pensait que c’était amusant. Un français tue un prêtre pour les paroles d’une chanson…
Le mal n’a pas de nationalité, n’a pas de culte, n’a pas d’âge, n’a pas de nom…il n’admet pas Une cause, il n’admet pas un oui, n’admet pas un non. Et après toutes les atrocités que les journaux et les infos débitent pour si peu de bien, si peu de bon…comment voudriez-vous que je m’étonne ? Comment voudriez-vous que ça me surprenne ?? Je serais surprise le jour, où dans les infos du monde entier, on nous annonce une seule, unique journée de paix.

5 commentaires:

24Faubourg a dit…

joli vraiment ...même si c triste

ice a dit…

Je crois que quelque part, on pourra jamais s'y habituer à toute cette cruauté, personnellement je n'arrive pas à tolérer ce genre de choses, cela m'étonne et me chagrine à tous les coups et je n'arrive pas à etre indifférent et froid face à ça, meme si je sais que je ne peux rien y faire.
Je rejoins 24faubourg pour le style et le concept de votre blog, c'est grace à elle que je suis passé par ici:)

Mils a dit…

éonne-moi ! je suis désormais blasé ..

mima a dit…

merci ice et euh 24 faubourg...malheureusement, des choses m'étonnent encore, un airbus disparu en plein atlantique 'un deuxième lost), une garderie brulée et 38 enfants morts...et la première pandémie du siècle..tout ça en un mois !

Tunisia Mum a dit…

Si plus rien ne t'étonnes, tu n'es plus philosophe... et tu en as pourtant la verve!
On vit dans un monde de fou, étonnons nous de la beauté de chaque jour...
Je me ferme de plus en plus à l'information, et enfonce ma tête dans le sable, encore plus profondément qu'auparavant, et me ré-axe sur mon monde...
Egoïsme pur ou désir de protéger les miens??