dimanche, septembre 20

Ré capitule


Précédemment dans Wordtrash :

Après quelques essais de préambule, mima s’essaie à l’amour, à l’homme, à la femme, aux mots de ce monde, aux maux de ce monde…dépassé la nouvelle année, elle rit sur ses bêtises, sur ses cris, pleure sur sa ville, sur les vices…dénigre les légendes d’aujourd’hui, écrit décembre et les mots brisés en français…reprise après la panne et le championnat…le monde est toujours aussi con, elle ne pouvait pas dire autrement…réflexions sur les génuflexions de la Tunisie, trompée de chocolat et d’ennui, elle appelle sa maman d’aussi loin que porte sa voix et lui parle des gens, de leurs rêves, de leurs crimes, de leurs passions, de leurs trahisons…et elle finit la saison avec la société de consommation, mouton conscient parmi le troupeau, elle se rend compte un petit peu des bourreaux, des barreaux et avant de refaire son monde, elle sème des si, elle sème des oui…

4 commentaires:

24Faubourg a dit…

mima tu capitules!?

Mima a dit…

disons que j'entame une nouvelle saison :-)

Mohamed Salama a dit…

c'est l'effet de la nouvelle année judiciaire mima ?

Mima a dit…

oui, j'ai été juriste dans une vie antérieure :-)